Pompe à chaleur

Installation de pompes à chaleur dans le Val d’Oise, l’Oise, les Yvelines et les Hauts de Seine : La Frette sur Seine, Cormeilles en Vexin, Sartrouville, Bois-Colombes …

 

Comment ne pas avoir froid l’hiver et chaud l’été ?

Avoir froid chez soi en hiver ce n’est jamais très agréable… Mais la chaleur excessive en été peut-elle aussi vite devenir très inconfortable … Alors optez pour la pompe à chaleur et gardez votre intérieur toujours à la bonne température !
Nous avons l’ambition de contribuer à l’amélioration de votre habitat et c’est donc naturellement que nous nous sommes intéressés aux meilleurs produits du marché, nous vous garantissons une installation rapide et efficace des marques Daikin, Atlantic et Panasonic.

Pompe à Chaleur active dans la maison

Qu’est-ce qu’une pompe à chaleur ?

La pompe à chaleur est un système de chauffage thermodynamique dit à énergie renouvelable, elle acquière les calories présentes dans le milieu naturel tel que l’air, l’eau, la terre ou le sol, et la transmet en l’amplifiant vers un espace à chauffer. Elle est communément appelée PAC. L’action motrice d’un compresseur électrique sur un fluide réfrigérant à changement de phase réalise cette opération thermodynamique.
La pompe à chaleur est surtout utilisée en tant que solution de chauffage dans le résidentiel. Nous parlons d’aérothermie (pompe à chaleur air-eau ou air-air).
La PAC réversible assure la fourniture de chaud comme de froid. C’est une pompe à chaleur qui va produire de l’air chaud ou bien de l’eau chaude. … Elle est une solution de confort aux quatre saisons.

Découvrez les avantages d’une pompe à chaleur ?

Vincy Thermie’ s’intéresse à la climatisation avec plusieurs exigences : être capable de produire aussi bien du chaud que du froid, mais aussi être écologique, économique et pratique.
Un avantage économique : Une faible consommation d’énergie : Pour 1kWh d’électricité consommée pour fonctionner, la PAC restitue 3 à 4 kWh de chaleur. Elle permet ainsi de réduire considérablement les dépenses, votre facture de chauffage peut être divisée par 3 à 4.
Un avantage écologique : notamment grâce à la performance écologique du gaz R32. Pour fonctionner et produire de la chaleur, une PAC qu’elle soit air-air ou air-eau utilise la chaleur présente dans le sol, l’air ou l’eau, limitant ainsi l’utilisation d’énergies fossiles comme le gaz ou le fioul, beaucoup plus polluantes et non renouvelables.
Des avantages pratiques : un usage confortable avec son thermostat précis. Celui-ci permet en effet de gérer la température et le temps de fonctionnement dans toutes les pièces de la maison. Elle est capable de monter rapidement la température de la pièce et de maintenir la chaleur de l’air et de l’eau durablement et sans effort. Aucune odeur, faible encombrement et peu d’entretien.

Pompe à chaleur : Différentes catégories ?

Il existe sur le marché différents types de pompe à chaleur qui puisent toutes leurs énergies dans des ressources naturelles.

  • La pompe à chaleur air-air
  • La pompe à chaleur air-eau
  • La pompe à chaleur eau-eau
  • La pompe à chaleur sol-eau
  • La pompe à chaleur géothermique*


Ces modes de chauffage permettent par conséquent, de réaliser des économies d’énergie.

C’est cette grande variété de modèle qui fait de la pompe à chaleur un système caméléon, capable de convenir à tous les types de logements. De plus en plus performantes, les pompes à chaleur peuvent être adaptées à des constructions neuves comme à la rénovation de bâtiments, efficace également pour alimenter un plancher chauffant et piscine.

*La pompe à chaleur géothermique puise les calories du sol grâce à un circuit de tuyaux enterrés, le modèle aérothermique utilise les calories de l’air extérieur (ou intérieur), le réchauffe et le propulse à nouveau dans la pièce, enfin, la PAC hydrothermique récupère les calories dans l’eau, puise son énergie dans la nappe phréatique.

split, pompe à chaleur dans salon

La pompe à chaleur air-air.

Comment fonctionne une pompe à chaleur air-air ?

Le principe de fonctionnement de la pompe à chaleur air-air.
La pompe à chaleur air-air est aussi appelée « climatisation réversible », elle puise l’énergie dans l’air extérieur et elle permet à la fois le chauffage et le rafraichissement de l’habitat. Il y a plusieurs modules de diffusion, ces émetteurs sont appelés Split ou Multisplit, Consoles murales, Cassettes ou encore Gaines encastrables. Le principe de fonctionnement s’inverse pour abaisser la température en été. Les calories sont alors absorbées dans la maison puis rejetées dehors. De ce fait, la pompe à chaleur est appelée « réversible » et apporte un rafraîchissement agréable dans votre habitation.
La transformation des calories de l’air en chaleur : le fonctionnement.
La pompe à chaleur air est un système Aérothermique qui utilise les calories de l’air extérieur. Cette transformation est rendue possible en utilisant le fluide frigorigène, un gaz. En passant successivement de l’état liquide à l’état gazeux, le fluide frigorigène va transmettre l’énergie contenue dans l’air extérieur à l’eau du système de chauffage.

Transformation en 4 étapes :
  • Le fluide frigorigène à l’état liquide, récupère les calories de l’air extérieur. La température du fluide augmente grâce à l’énergie captée. Le fluide se transforme alors en gaz et évapore ;
  • Le compresseur alimenté par un moteur électrique, aspire et compresse le fluide frigorigène. A la fin de cette phase, le fluide gazeux est chaud et sous haute pression ;
  • La condensation du fluide frigorigène, alors à l’état de vapeur haute pression permet de transmettre la chaleur à l’air intérieur. Le gaz repasse à l’état liquide ;
  • Le détendeur fait chuter la pression du fluide frigorigène et prépare le fluide liquide avant la phase d’évaporation.
 
Schéma de fonctionnement d’une pompe à chaleur A/A :

A savoir : il est important que l’installateur vous présente son habilitation aux fluides frigorigènes, élément essentiel pour la bonne qualité de votre installation, car depuis le 01 janvier 2016, la mise en service doit être fait obligatoirement par un professionnel qualifié de certification RGE.
Le rendement d’une pompe à chaleur exprimé en COP

Les performances de la pompe à chaleur sont très intéressantes et permettent de réaliser jusqu’à 70% des économies d’énergie et donc de faire des économies sur votre facture d’électricité. Pour produire du chauffage ou de la climatisation, la pompe à chaleur consomme de l’électricité. Elle a notamment besoin d’un moteur électrique pour compresser le fluide frigorigène. Le rendement d’une pompe à chaleur est exprimé par son COP (Coefficient de performance). Il traduit la quantité de chaleur ou de refroidissement produite par rapport à l’énergie électrique consommée par le compresseur. Plus le COP est élevé, plus la pompe à chaleur est performante.

Exemple : une pompe à chaleur ayant un COP de 4 permet de restituer 4 kWh d’énergie thermique pour 1 kWh d’énergie électrique consommée. Cela revient à dire que vous pouvez consommer jusqu’à 4 fois moins d’électricité tout en conservant un très grand confort.

La pompe à chaleur air-eau.

Alors que le prix de l’énergie ne cesse d’accroître et que cette tendance va se poursuivre, les solutions de chauffage à la fois économiques et écologiques sont de plus en plus prisées. La pompe à chaleur air-eau fait partie de ces solutions qui permettent de réduire sa consommation énergétique. Cette démarche est soutenue par les pouvoirs publics, qui peuvent vous octroyer plusieurs aides financières via ma prime énergie rénov. Cette aide financière vous permettra de réduire les sommes engagées dans les travaux de valorisation de votre habitation et ainsi réaliser des économies non négligeables.

Comment fonctionne une pompe à chaleur air-eau ?

Le principe de fonctionnement de la pompe à chaleur air-eau.

A la différence de la pompe à chaleur air-air qui puise l’énergie dans l’air extérieur et la restitue sous forme d’air chaud, la pompe à chaleur air-eau, puise les calories dans l’air extérieur mais utilise l’eau pour transporter la chaleur.

La pompe à chaleur Aérothermique air-eau peut être monobloc ou bi-bloc, elle se raccorde à un circuit de chauffage central, en plus du chauffage elle fournit l’eau chaude sanitaire de votre habitation. Elle puise les calories extérieures et vous permet de faire des économies de chauffage et d’eau chaude sanitaire car l’utilisation d’une ressource naturelle est gratuite et permet de réaliser jusqu’à 70% d’économies d’énergie.

Par contre, en cas d’hiver très rude, la pompe à chaleur par basse température n’est parfois pas suffisante : c’est pourquoi un bilan thermique préalable est nécessaire pour une installation de chauffage optimale. Il va déterminer la puissance de votre pompe à chaleur aérothermique. Celle-ci dépend de l’isolation de votre maison et du confort souhaité. D’ailleurs, si votre domicile est très mal isolé, il peut être nécessaire d’effectuer des travaux d’isolation au préalable. En effet, une pompe à chaleur ne sera pas suffisamment efficace pour contrer les déperditions de chaleur dues à une mauvaise isolation thermique.

La plupart des modèles cessent de fonctionner dès que la température descend sous les -5°C, rendant indispensable un chauffage d’appoint dans certaines régions. Néanmoins, il existe des modèles, plus performants opérationnels jusqu’à -25°C. Les performances de votre pompe à chaleur dépendent donc du climat de votre région et de l’isolation. Cette solution n’est pas la plus adaptée lorsque votre région est soumise à des hivers rigoureux et des températures négatives. En effet, plus vous sollicitez l’électricité pour réchauffer l’eau de chauffage de votre installation, moins le rendement de votre pompe à chaleur air-eau est important et plus vous consommez d’énergie. D’où l’intérêt d’être bien conseillé.

La transformation des calories de l’air en chaleur : le fonctionnement.

La pompe à chaleur air-eau se compose de quatre composants.
La pompe à chaleur air-eau sous la forme d’un monobloc composée de 4 éléments :

  • L’évaporateur qui permet la transformation du fluide frigorigène en vapeur
  • Le compresseur qui augmente la pression et la chaleur du gaz
  • Le condenseur qui permet au fluide frigorigène de restituer la chaleur à l’eau de chauffage
  • Le détendeur qui diminue la pression et la température du gaz.
Transformation en 4 étapes :
  • Le fluide frigorigène, à l’état liquide, récupère les calories de l’air extérieur. La température du fluide augmente grâce à l’énergie captée. Le fluide se transforme alors en gaz, il s’évapore
  • Le compresseur, alimenté par un moteur électrique, aspire et compresse ensuite le fluide frigorigène. A la fin de cette phase, le fluide gazeux est chaud et sous haute pression
  • La condensation du fluide frigorigène, alors à l’état de vapeur haute pression permet de transmettre la chaleur à l’eau de chauffage. Le gaz repasse à l’état liquide
  • Le détendeur fait chuter la pression du fluide frigorigène et prépare le fluide liquide avant la phase d’évaporation.
Schéma de fonctionnement d’une pompe à chaleur A/E :

 

schema de fonctionnement pompe à chaleur

Le rendement d’une pompe à chaleur exprimé en COP

Pour produire du chauffage, la pompe à chaleur air-eau consomme de l’électricité. Elle a notamment besoin d’un moteur électrique pour compresser le fluide frigorigène. Le rendement d’une pompe à chaleur est exprimé par son COP (Coefficient de performance). Il traduit la quantité de chaleur produite par rapport à l’énergie électrique consommée par le compresseur. Plus le COP est élevé, plus la pompe à chaleur est performante. Une pompe à chaleur air-eau ayant un coefficient de performance (COP) de 3 permet de restituer 3 kWh d’énergie thermique pour 1 kWh d’énergie électrique consommée.

Quels types de technologie et températures utilisés en sortie d’eau pour PAC air-eau ?

Les pompes à chaleur air-eau basse température Elles offrent un meilleur rendement grâce à un écart faible entre la température de l’eau chauffée et la température extérieure. La température de sortie varie en effet entre 35 à 45 °C. Elles sont souvent couplées aux radiateurs à chaleur douce, et s’utilisent dans le cadre d’une construction neuve. Elles sont également adaptées aux planchers chauffants et rafraîchissants. Les pompes à chaleur air-eau haute température Elles affichent une température de sortie élevée, environnant les 65 °C. Elles se prêtent davantage aux projets de rénovation, puisqu’elles permettent de conserver les radiateurs à haute température déjà en place.

Quels émetteurs ?

Plusieurs émetteurs sont compatibles avec les pompes à chaleur air – eau pour propager la chaleur dans les pièces :
  • Le plancher chauffant
  • Les ventilo-convecteurs à eau
  • Les radiateurs dit basse température
  • Les radiateurs dit haute température.

Quels sont les avantages ?

  • Faire disparait les énergies fossiles
  • 
Produit une énergie propre, sans émissions polluantes, ni déchets, ni odeurs
  • 
Faire des économies de consommation ;
Faire des économies au niveau du budget
  • Maitriser votre température intérieure
  • 
Piloter votre installation avec une application sur smartphone
  • Améliorer votre confort lié au chauffage un grand.

Qui et comment entretenir une pompe à chaleur ?

L’entretien de la Pompe à Chaleur air-eau et air-air doivent être confiés à un professionnel compétent et expérimenté. Vous pouvez cependant vérifier vous-même plusieurs paramètres tels que le niveau de pression de votre installation. Un entretien tous les ans est obligatoire si une charge en fluide frigorigène de la pompe à chaleur air-eau est supérieure à deux kilogrammes (approximativement 12 kW).
L’unité extérieure est à nettoyer afin d’éviter l’accumulation de feuilles ou branchages. Lors de sa mise à l’arrêt pendant plusieurs semaines, il est conseillé de couvrir sa pompe à chaleur.

Les gestes à adopter pour contribuer au bon entretien de votre pompe à chaleur air-eau :

    Contrôlez le niveau de pression de votre installation, pensez à réalimenter votre PAC en eau afin d’augmenter sa pression car si votre circuit de chauffage central ne possède pas assez d’eau, cela peut provoquer l’arrêt de votre module hydraulique et déclencher le mode sécurité
  • Changez le fluide circulant dans le circuit de chauffage tous les 5 ans environ. Il est recommandé d’effectuer ce geste, cela permet un meilleur échange de chaleur entre le fluide caloporteur et les émetteurs
  • Vérifiez qu’aucun élément n’entrave les bouches d’insufflation. Des petits obstacles tels que des feuilles peuvent encombrer le ventilateur et empêcher une bonne circulation de l’air. Dans cette situation, le manque de débit d’air peut réduire l’efficacité de votre machine voir provoquer son arrêt
  • Dégivrez l’unité extérieure lorsque cela est nécessaire. En effet, lors des grands froids, le givre peut s’accumuler sur votre pompe à chaleur air-eau. Sachez que la plupart des machines proposent un système de dégivrage qui inverse son fonctionnement et fait fondre la glace.

Les gestes à adopter pour contribuer au bon entretien de votre pompe à chaleur air-air :

  • Nettoyer l’unité extérieure à l’arrêt : Vérifiez qu’aucun obstacle ne gêne la circulation de l’air, éteindre la pompe à chaleur, enlevez les feuilles, les toiles d’araignées et la poussière avec un plumeau au niveau de la turbine, nettoyez la coque du climatiseur avec un produit lavant doux et vérifiez que le support du bloc n’est pas fendillé ou abîmé.
  • Dépoussiérer et nettoyer les filtres des unités intérieures : Vous pouvez nettoyer vous-même les filtres des unités intérieures tous les mois, éteignez votre pompe à chaleur, ouvrez le bloc, enlevez le filtre et dépoussiérez-le avec votre aspirateur puissance mini, nettoyez le filtre avec de l’eau savonneuse, attendez que le filtre soit bien sec avant de le repositionner, profitez-en pour passer un coup de chiffon sur le bloc.
  • Faire appel à un professionnel pour : vider et nettoyer le bac à condensats, contrôler l’étanchéité du circuit frigorifique, vérifier le compresseur, Contrôler les filtres et les changer si besoin et remplacer le fluide frigorigène tous les 5 ans.

Comment savoir si ma pompe à chaleur manque de gaz ?

Il faut avant tout savoir qu’une pompe à chaleur présente en règle générale un compteur digital qui va vous indiquer un code de dysfonctionnement. Ce code symbolise le type de panne qui empêche votre équipement de fonctionner correctement.

Comment rechercher une fuite gaz sur une pompe à chaleur ?

Les fuites sont le plus souvent localisées aux raccords du circuit de liquide frigorigène. Les zones ou sont localisées les fuites sont grasses. Comme s’il y avait une fuite d’huile. Même si vous n’êtes pas une spécialiste, passe un doigt sur les raccords pour vérifier.

Quelle est la durée de vie d’une pompe à chaleur ?

En moyenne, une pompe à chaleur aérothermique a une durée de vie de 15 à 20 ans.

Installez dès maintenant votre système de climatisation réversible !!

Pour plus d'informations nous sommes à votre écoute et répondons à vos questions